Entretiens d'embaucheRecherche Emploi Stages AlternanceTélétravail : comment faire sa demande auprès de son entreprise

14/01/2021

Télétravail : comment faire sa demande auprès de son entreprise : après plusieurs années dans votre entreprise ou dans le cas de la crise sanitaire, vous rêvez de travailler autrement ou d’être davantage chez vous ? Les conseils d’Ana Fernandez et d’une avocate pour faire votre demande de télétravail.

Télétravail ?

Le télétravail, qui permet d’exercer son métier en dehors des locaux de l’entreprise, se pratique. La volonté de favoriser le bien-être et l’épanouissement des salariés n’est pas étrangère à cette évolution. Vous aimeriez en bénéficier, vous aussi, pour peaufiner au calme des dossiers complexes ou tout simplement pour éviter les transports en commun ? Ana Fernandez, coach diplômée, dirigeante de Energycoaching et Sandra Gallissot, avocate experte en droit des ressources humaines, livrent leurs conseils pour demander à passer en mode télétravail, et obtenir gain de cause.

Se renseigner

Juridiquement, le salarié peut demander du télétravail même quand celui-ci n’est pas initialement inscrit dans son contrat, à condition que sa «convention collective le permette», précise Sandra Gallissot. Le premier réflexe à avoir quand on veut télétravailler est donc de se renseigner sur ce point, ou de poser la question à son employeur. Il est important de vérifier aussi que son poste est éligible à ce mode de travail. «En général, l’entreprise a négocié un certain nombre de modalités avec les syndicats et le télétravail peut être réservé à certains salariés, ayant une ancienneté minimale ou un travail autonome», note l’avocate.

📢📢📢 7 conseils pour être productif en travail à distance

Évaluer l’impact de son absence sur son service

Dans un second temps, il peut être très utile d’ analyser «l’utilité de son poste et sa place au sein de l’organisation générale de l’entreprise », conseille la coach Ana Fernandez. Et de se poser la question : «Que se passe-t-il quand je ne suis pas là ?». Les réponses vont servir à anticiper les inquiétudes de l’employeur. Et à préparer un argumentaire solide qui évite les raisons personnelles. «L’important est de montrer à son employeur que l’on a bien déterminé son périmètre de travail et que l’on sera plus productif en travaillant de chez soi», explique Ana Fernandez. «L’idée phare reste surtout de ne pas perturber le service», ajoute encore l’experte.

📢📢📢 Réussir le management à distance

Qui dit télétravail dit auto-organisation et autodiscipline. D’où l’importance de rassurer son employeur sur ces deux points.

Travailler à domicile nécessite de prendre un certain nombre de précautions : «L’employeur n’est pas exonéré de son obligation de sécurité, rappelle Sandra Gallissot. Donc le lieu du travail ayant été prévu comme le domicile donc cela sera pris en charge en termes d’accident du travail. Il doit demander au salarié de s’engager en déclarant qu’il est bien dans des conditions optimales pour travailler».

Il revient donc au salarié d’expliquer. Qu’il va aménager une pièce dédiée. Qu’il possède un bureau, une ligne Internet de très bonne qualité, une bonne aération…», énumère Ana Fernandez. Rien ne l’empêche non plus de choisir la journée qui gênera le moins la bonne marche du service. Ou qui lui permettra d’être le plus efficace (pas le mercredi, quand les enfants n’ont pas école…).

Lister ses tâches

C’est le moment de mettre en avant la liste des dossiers et des tâches qu’il peut réaliser à distance. Puis de faire valoir les raisons pour lesquelles il est plus efficace. «Il se concentre», énonce la coach. Ensuite il peut aussi délimiter des heures. Pendant lesquelles il pourra être joignable par téléphone ou par mail. «Le secret pour obtenir du télétravail est d’avancer des arguments factuels. Et de se montrer adaptable et souple», préconise la coach.

📢📢📢 Réussir à télétravailler

Proposer une période de test

Il n’est pas rare qu’une période d’essai soit incluse dans le contrat de télétravail. «Pendant cette période d’adaptation, le salarié ou l’employeur peuvent mettre fin au télétravail avec un délai de prévenance. Dans ces cas-là, si ce télétravail ne se poursuit pas le salarié retrouve son poste avec la même qualification», détaille Sandra Gallissot. L’idéal ? «Proposer un test pendant un mois et faire le point à la fin», recommande Ana Fernandez.

Établir un contrat

Enfin, le contrat doit également fixer les conditions de fin du télétravail. Le plus souvent, il se prévoit sur une période donnée, reconductible. Le salarié est prioritaire pour reprendre un poste standard. Dès lors, pourquoi ne pas se lancer?

Retrouvez mon interview dans Madame Le Figaro : Télétravail : comment en faire sa demande auprès de son entreprise

🚩 Suivez-nous sur nos pages LinkedIn, Facebook et Twitter
🤞 Bénéficiez de conseils gratuits pour trouver un emploi, un stage ou une alternance
📕 Découvrez les livres en efficacité professionnelle d'Ana Fernandez
Call Now ButtonContactez-moi