Conseils Entretiens d'embaucheRecherche Emploi Stages AlternanceParler salaire en entretien d'embauche - Energycoaching

14/06/2020

Parler salaire en entretien d’embauche n’est pas toujours évident, mais plus facile qu’avant, surtout avec les plus jeunes générations. C’est une étape importante que vous ne devez pas rater. Elle peut être lourde de conséquences pour votre carrière si vous ne réussissez pas à bien négocier votre salaire de départ.

Votre rémunération est un indicateur de votre niveau de responsabilités, de la rareté de votre profil, de votre formation, de votre expérience et de la qualité de vos résultats.

Quand parler salaire en entretien d’embauche ?

Ce n’est pas à vous d’aborder ce sujet. D’une part, vous pourriez apparaître un simple arriviste. D’autre part, vous affaiblissez votre position pour la future négociation. La négociation ne doit s’engager que lorsque l’entreprise a décidé de vous recruter. Elle a ainsi pris conscience que vous êtes le candidat de la situation. C’est seulement à ce stade que vous disposerez de marges de manœuvre.

Estimer vos prétentions salariales

Assurez-vous d’avoir étudié au préalable la situation économique du marché de l’emploi afin d’estimer au mieux vos attentes salariales. La rémunération est en adéquation avec le coût du niveau de vie du pays dans lequel vous seriez amené à travailler. Elles ne doivent pas être données au hasard.

Être précis concernant vos prétentions salariales

Vous devez être au clair sur votre rémunération souhaitée. Ayez à l’esprit les éléments de votre package :

– fixe : annuel brut (base de votre raisonnement)
– variable : ses modalités d’attribution et vos résultats sur les deux dernières années
– voiture ou indemnités kilométriques
– intéressement et participation (sur plusieurs années)
– autres avantages : retraite complémentaire, mutuelle
– stock-options et modalités du plan, attribution d’actions gratuites

Annoncer une fourchette

Annoncez une fourchette ou un chiffre global sans trop les détailler :

– “Ma rémunération se situe autour xx Keuros avec x% de variable”

– “Ma rémunération se situe ces dernières années dans la fourchette de x/x Keuros”

Attention des justificatifs (fiches paye, feuilles de calculs de bonus, modalités d’attribution des stock-options).

Pour négocier votre salaire et les avantages de manière judicieuse, il est impératif de compter sur vos forces, mettez en avant vos compétences ainsi que vos expériences professionnelles et humaines. Vous devez être persuasif et défendre vos arguments. Soyez comme un commercial, qui cherche à vendre son produit à un client.

📢📢📢 Certaines erreurs à éviter en entretien d’embauche

Être ambitieux mais réaliste

En effet, vous devez vous montrer motivé et envoyer parallèlement des signes que vous pouvez être réceptif à des propositions d’autres entreprises. Même une conte-offre de votre actuel employeur. Pour des postes de débutant, il est rare que vous soyez véritablement amené à négocier votre rémunération puisque la plupart des entreprises utilisent souvent des grilles en fonction des diplômes. Être réaliste, c’est prendre en compte votre situation personnelle et vos attentes professionnelles pour déterminer votre position face à une éventuelle offre.

Valider l’offre

C’est très rare qu’une offre précise soit faite en direct en entretien. Au mieux, le recruteur peut vous indiquer qu’il va revenir très vite vers vous pour aller plus loin. Généralement, l’offre vous est présentée par téléphone par votre interlocuteur RH ou par le cabinet de recrutement.

Article écrit par Ana Fernandez, coach professionnel

📲 Suivez-nous sur nos pages LinkedIn, Facebook et Twitter
📻 Ecoutez nos émissions Emploi
📺 Regardez nos reportages Emploi
📘 Bénéficiez d'autres conseils concrets pour réussir votre transition professionnelle, quel que soit votre profil
Call Now ButtonContactez-moi
error

Vous aimez cet article ! Partagez-le !