Recherche Emploi Stages AlternanceSuivre ses candidatures de recherche d'emploi - Energycoaching

07/11/2018

Ça vous paraît fastidieux, mais un suivi de ses candidatures de recherche d’emploi n’est pas très compliqué et surtout ça peut vous aider dans votre recherche d’emploi. Mais pour que la technique porte ses fruits, il faut être méthodique. Voici les conseils de nos experts.

Rechercher un emploi est un travail à part entière qui nécessite une bonne dose d’organisation. « Dès le premier CV envoyé, les candidats doivent adopter une démarche proactive qui consiste à préparer une grille de suivi de ses candidatures dans un tableau récapitulatif. Il en va de même pour celles envoyées via les réseaux sociaux », témoigne Ana Fernandez, coach et fondatrice d’Energycoaching.

Il faut consigner chaque étape : l’envoi de la candidature, l’échange téléphonique, la réponse mail… Cette technique est également efficace suite à un entretien.

Démontrer son professionnalisme face au recruteur

L’entreprise ou le cabinet de recrutement ciblé, l’interlocuteur et ses coordonnées, la date d’envoi de votre CV, le titre et la description du poste et les principales motivations liées à celui-ci sont autant d’éléments à compiler dans un tableau. Et ce quel que soit le nombre de candidatures envoyées. Ces informations vous permettront de répondre de manière plus professionnelle à la sollicitation d’un recruteur. Il est conseillé de répertorier les mots-clés de l’annonce. Pas question de compromettre ses chances en oubliant de quel poste il s’agit et des missions à exécuter lorsqu’un recruteur vous contactera par téléphone.

Améliorer ses techniques de recherche

Une fois les informations compilées, il convient d’alimenter ce tableau tout au long de vos recherches. « Il faut consigner chaque étape : l’envoi de la candidature, l’échange téléphonique, la réponse par mail… Cette technique est également efficace à la suite d’un entretien : le candidat peut indiquer les prochaines étapes du processus de sélection et les conditions de la prise de fonction », précise Ana Fernandez. À l’instar du type de contrat, de la localisation géographique ou du salaire proposé, cette méthodologie vous permettra également de ne pas vous tromper lors d’un éventuel deuxième entretien. Que vous soyez  “short-listé” ou refusé, n’oubliez pas non plus de le préciser dans votre tableau. Ces détails vous aideront à dresser un bilan. Et surtout, d’avoir du recul sur le rendement de vos candidatures afin d’améliorer vos pratiques.

Bien planifier ses relances

Organiser ses recherches, c’est aussi tenir à jour le suivi de ses relances dans un agenda. « Le candidat doit laisser son CV naviguer une semaine à dix jours avant de reprendre contact avec l’entreprise, précise Ana Fernandez. Il s’agit d’une étape primordiale pour voir où en est la candidature et ne pas se faire oublier ». Même si vous n’êtes pas retenu, soigner ses contacts, c’est mettre dans la balance la possibilité de se faire recontacter si des besoins futurs sont formulés au sein d’une entreprise. « Puisque les recruteurs sont dans une démarche de sélection, il y a forcément des éléments que le candidat ne peut maîtriser. Ce dernier contrôle néanmoins la partie qui lui incombe, à savoir l’organisation et le suivi de ses candidatures. Autant mettre toutes les chances de son côté ». Profitez également de l’envoi de vos vœux professionnels pour relancer les recruteurs.

Retrouvez cet article sur keljob.com

🚩🚩🚩🚩🚩

BONUS : Conseils concrets pour réussir votre transition professionnelle, quel que soit votre profil 

 

📲 Suivez-nous sur nos pages LinkedIn, Facebook et Twitter

📻 Ecoutez nos émissions Emploi

📺 Regardez nos reportages Emploi

📘 Bénéficiez d’autres conseils concrets pour réussir votre transition professionnelle, quel que soit votre profil

Call Now ButtonContactez-moi
error

Vous aimez cet article ! Partagez-le !