Emploi et réseaux sociauxRecherche d'emploi Comment booster votre CV sur le net ?

15/10/2019

Déposer son CV sur des sites d’emploi ou sur des sites d’entreprises ne suffit pas pour être repéré par des recruteurs. Pour sortir du lot, il faut au contraire  se montrer très proactive. Appliquez ces 7 conseils pour gagner en visibilité de votre candidature. Lisez mes conseils pour le magazine Marie-France.

1. Multiplier les canaux de diffusion

Évidemment, déposez votre CV dans les CVthèques d’un maximum de sites emploi, tant généralistes que spécialistes. Mais aussi sur les sites carrières des entreprises que vous visez et dans les cabinets de recrutement afférents à votre recherche. Déposez-le également sur les sites des entreprises de travail temporaire. Enfin, veillez à ce que vos profils sur les réseaux sociaux professionnels collent au plus près au contenu de votre CV. Un manque de cohérence serait vite repéré par des recruteurs.

2. Faire des mises à jour très régulières

Il ne suffit pas de poster son CV pour être contacter par un recruteur. Non, faites le vivre en le mettant régulièrement à jour. Toutes les trois ou quatre semaines, changez ou complétez votre CV en actualisant une expérience récente par exemple. Ou supprimez-le carrément des CVthèques et ré-enregistrez-le dans la foulée en PDF. Pour l’algorithme chargé de faire les tris automatiques à partir des mots-clés renseignés par le recruteur, il s’agira d’un nouveau document. Votre candidature remontera donc automatiquement dans les premiers résultats.

3. Bien nommer son fichier de CV

Indiquer « CV+nom et prénom » dans le libellé du fichier ne permet pas d’optimiser le référencement de votre CV. Ajoutez-y le nom du poste/ de la fonction visée. Vous gagnerez ainsi en visibilité.

4. Traquer les fautes d’orthographe

D’abord parce que c’est du plus mauvais effet aux yeux du recruteur mais aussi pour faciliter le travail des algorithmes chargés de réaliser la présélection des candidats. Un robot ne fait pas de faute et ne s’arrête que sur les termes qu’il reconnaît. Donc, soyez vigilantes.

5. Rédiger un CV en deux langues

Optez, par exemple, pour un CV en français en recto et le même en anglais, espagnol, russe, allemand… au verso. Cette technique présente un double avantage. D’abord cela multiplie par deux, vos chances de taper dans l’oeil du robot sélectionneur, car il aura deux fois plus de mots à analyser. Ensuite, si votre CV en langue étrangère est nickel, vous serez peut-être dispensée d’un second entretien de recrutement en anglais ou autre. Un gain de temps précieux pour vous et le recruteur.

6. Enrichir son CV de mots-clés

On le voit, le référencement est le nerf de la guerre pour remonter dans la pile des candidatures. Donc multiplier les mots-clés dans les différents champs du document (expérience, compétences, centres d’intérêt) mais aussi dans les formulaires à remplir avant le dépôt de votre CV en ligne (c’est notamment le cas sur les sites/pages carrière des entreprises) permet là encore de gagner en visibilité. Attention aux acronymes et autre jargon trop spécifiques à une entreprise. Préférez des termes plus génériques et compréhensibles par tous.

7. Valider la période d’essai avant de retirer votre CV du Net 

Ce n’est pas parce que vous avez été embauchée que votre recherche d’emploi est terminée. En effet, tant que la période d’essai (voire son renouvellement) n’est pas passée, laissez votre CV en ligne et continuez à passer des entretiens. On ne sait jamais. Une fois confirmée dans votre poste, retirez-le et mettez par exemple à jour votre profil LinkedIn en détaillant votre nouvelle fonction.

Call Now ButtonContactez-moi